Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MONUMENTAL

MONUMENTAL

Actualité du patrimoine. Visites, lectures, expositions, dans des châteaux, des églises. Notre passion du patrimoine à la portée de tous.


Le château de Candé (37)

Publié par Nicolas Mémeteau sur 27 Août 2007, 11:05am

Catégories : #Val de Loire

Nous vous proposons une promenade dans un lieu bucolique et charmant, le château de Candé. Cet article, comme la visite qui l’a précédée, est inhabituel, à plus d’un titre. D’abord parce qu’il s’agit d’un château construit ou plutôt reconstruit au XIXe siècle. C’est bien la première fois que nous évoquons ce genre de site, de style néo-gothique. Ensuite parce que ce ne sont pas les aspects historiques ou architecturaux qui nous ont marqué, mais plutôt l’ambiance général du monument qui nous a séduit.

Le château de Candé n’est ouvert à la visite que depuis 2000. Il en résulte un climat particulier, une sorte de fraîcheur du monument ou l’on sent un gros potentiel, mais où beaucoup de choses restent à faire. De fait, on se dit qu’on reviendra pour voir évoluer le lieu. C’est d’ailleurs notre cas, puisque nous l’avons visité 3 fois depuis début 2006, c’est vous dire l’affection que nous y portons.

Le château est d’abord construit au XVIe siècle par François Briçonnet. Ce personnage est très connu localement pour avoir été maître de la Chambre aux Deniers en 1511, auprès de Louis XII, et maire de Tours. Il ne reste pas grand-chose de cette base Renaissance, puisque de profondes modifications viendront à partir de 1864, par un certain Santiago Drake del Castillo, héritier d’une famille de planteurs de tabac anglo-cubaine. Il lui donnera, par l’entremise de son architecte, le tourangeau Jacques-Aimé Meffre. Le pavillon de plaisance Renaissance devient alors un grand édifice néo-gothique.

Le domaine est acheté en 1927 par Charles-Eugène Bedeaux, industriel franco-américain. Ses travaux vont surtout concerner la modernisation du bâtiment, pour tout ce qui concerne le réseau électrique, l’eau, le chauffage central, ainsi qu’un standard téléphonique de plus de 80 lignes, certainement le premier de ce genre en France.

L’évènement le marquant dans l’histoire du monument se produit le 3 juin 1937. C’est ce jour que se marient au château Edward VIII d’Angleterre et Wallis Simpson, roturière et deux fois divorcée. Ce liaison et ce projet de mariage, interdit par l’église anglicane car il ne peut être question pour un roi d’épouser une femme divorcée, poussera Edward à abdiquer pour épouser la femme qu’il aime.

Cette année est l’occasion d’une belle exposition fêtant le soixante-dixième anniversaire de cette union. Tout au long du parcours dans le château, vous découvrirez beaucoup d’objets retraçant la vie d’Edward de Windsor, dont une compilation de films d’actualité très intéressante, et surtout le mariage. Sont réunis à Candé de magnifiques costumes authentiques de Wallis, ainsi que les tenues de mariage du couple, portées lors de la fameuse photo prise sur le perron du château. Une salle est même consacrée aux tenues de la duchesse de Windsor. On y découvre d'authentiques robes signées par des grands noms de la haute-couture : Dior, Chanel, Givenchy, Jacques Fath, Lanvin... Les amateurs de belles tenues seront comblés.

La célèbre photo prise sur le perron du château après la cérémonie

Le parcours dans le château est l’occasion de découvrir beaucoup d’éléments de mobilier assez intéressants. Les cheminées  en pierre sont assez incroyables. Elles ne paraissent pas à leurs places, et c’est bien normal, puisque certaines ont été importées d’Angleterre par  Bedeaux.

Cheminée de la salle à manger Cheminée de la bibliothèque

Deux pièces ont particulièrement retenu notre attention, sur la douzaine visitable. La bibliothèque est tout simplement extraordinaire. Elle possède deux niveaux de rangements ; on accédait au deuxième par de petits escaliers en bois. Dans cette pièce se trouve un orgue, installé en 1930 et classé monument historique en 1993. C’est un Skinner, célèbre facturier américain. Ses tuyaux courent sur les trois niveaux du château pour lui donner un son particulier. La restauration de l’orgue est en cours, il devrait fonctionner en 2008.

La bibliothèque

La salle de bain art-déco est aussi remarquable. Les murs sont recouverts d’une pâte de verre bleu turquoise magnifique. Elle bénéficie de tout el confort moderne : un chauffe serviette et surtout une baignoire capable de se remplir et de se vider en moins d’une minute !

La salle de bain La salle de bain La pâte de verre au dessus de la baignoire

N’oubliez pas de déambuler dans le parc. Vous ne le visiterez sans doute pas en entier car il fait plus de 200 hectares ! Autour du château se tiennent les communs XIXe, dont une écurie, sans oublier un pavillon de chasse. Le domaine est très grand et très complet. Tout ne se visite pas, mais nous espérons que de plus en plus d’éléments seront ouverts à la visite. Nous savons qu’une restauration des cuisines, sous le château, est déjà prévue, pour une ouverture probable en 2008.

Nous vous le disions, au-delà du charme indéniable du lieu, il possède un potentiel assez étonnant. Ce lieu a vocation pour accueillir des expositions chaque année. Une étape atypique pour Monumental, mais tout à fait convaincante. Les dates d’ouvertures sont le seul bémol que nous apporterons. Le château n’est ouvert que 6 mois par an, d’avril à fin septembre, du mercredi au dimanche seulement pour septembre.
La superbe exposition sur le mariage Windsor fermera donc ses portes le 30 septembre prochain. Nous vous conseillons donc de ne pas traîner si cela vous intéresse. 

Château de Candé
37260 Monts
Tel. 02 47 34 03 70 / Fax. 02 47 26 77 17
www.monuments-touraine.fr
www.chateau-cande.fr 

Ouvert du 1er avril au 30 septembre, du mercredi au dimanche et jours fériés, de 10h à 18h. Tous les jours en juillet-août. Entrée 4 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louvre-passion 01/09/2007 17:34

Je découvre que c'est dans ce lieu que s'est déroulé le mariage de Edward VIII d’Angleterre et Wallis Simpson, la monarchie Britannique faisait déjà les délices d'une presse qui n'était pas encore "people".

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents