Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MONUMENTAL

MONUMENTAL

Actualité du patrimoine. Visites, lectures, expositions, dans des châteaux, des églises. Notre passion du patrimoine à la portée de tous.


La Sainte Chapelle, Paris (75)

Publié par Nicolas Mémeteau sur 4 Avril 2006, 00:00am

Catégories : #Paris - Ile de France

Voici une escapade parisienne absolument fabuleuse ! Le Sainte Chapelle est sans aucun doute une des plus belles églises de France.

Située dans l'enceinte de l'actuel palais de justice, elle était, lors de sa construction, au XIIIème siècle, sise dans le palais de la cité, siège du pouvoir royal.

Construite sur décision de Saint Louis à partir de 1246, elle fut consacrée en 1248. Cette chapelle devait renfermée les reliques de la passion, que Louis IX prévoyait de ramener d'orient après une croisade qui aller démarrer peu après. Les croisés partirent en 1248, mais ils n'atteignirent jamais Jerusalem. Il s'embourbèrent en Egypte contre les Mamelouks, stationnèrent à Saint Jean d'Acre et à Antioche. Malgré la volonté du roi de poursuivre, après six ans, décision fut prise de rentrer en France en 1254, sans avoir récupérer une seule relique.

Malgré cela, la Sainte Chapelle demeurera la chapelle royale par excellence, un chef-d'oeuvre de l'architecture gothique. L'église est divisée en deux parties : la chapelle basse et la chapelle haute, l'une au dessus de l'autre. Cette dernière, voûtée d'ogive, offre un remarquable ensemble de vitraux, évidant autant que possible les parois, en substituant le verre à la pierre. C'est pour l'époque, une conception nouvelle assez hardie. La verticalité est ainsi vertigineuse, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'édifice.La lumière qui pénètre dans la chapelle haute est tout simplement magnifique, rarement observée dans une église. Les couleurs y sont extraordinaires. Pour peu, qu'il y ait un rayon de soleil, vous y verrez des reflets étonnants.

Quant à la chapelle basse, elle est plus sombre, mais tout aussi belle. A noter la couleur de la voûte, d'un bleu tacheté de fleurs de lys.

Son état de conservation s'explique par de nombreuses restaurations réalisées par Duban, Lassus et Viollet-le-Duc au XIXème siècle.

Le détour par cette halte est absolument incontournable, et si vous allez dans ce coin de Paris, l'île de la cité, n'hésitez pas à faire 50 mètres pour flâner dans Notre Dame, ou pour visiter le palais de la cité, appelé aujourd'hui la Conciergerie. Une belle matinée en perspective !

Pour plus d'infos sur la Sainte Chapelle : sainte-chapelle.monuments-nationaux.fr

Merci à Thibaut Boulay pou les quelques images que nous lui avons emprunté !

Commenter cet article

Le chevalier Dauphinois 16/02/2007 17:59

Comme le dit si justement Saw, il faudrait aussi que j'y retourne, car avec le temps, avec les textes lus il mesemble que mes yeux vont découvrir d'autres trésors... Bon we.

sav 28/07/2006 14:00

il faudra que j'y retourne à l'occasion, mais cette fois je me munirais de jumelles, car pour voir en détail les vitraux ce n'est pas évident...
 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents