Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MONUMENTAL

MONUMENTAL

Actualité du patrimoine. Visites, lectures, expositions, dans des châteaux, des églises. Notre passion du patrimoine à la portée de tous.


Le château de Langeais (37)

Publié par Nicolas Mémeteau sur 10 Avril 2006, 00:00am

Catégories : #Val de Loire

Le château actuel fut bâti sur demande express du roi Louis XI (1423/1483, roi en 1461), sur l'extrémité du promontoire, à quelques dizaines de mètres du donjon datant du Xe siècle. Langeais est un important exemple de l'architecture militaire du XVe siècle, bien qu'un peu tardif. Son style s'apparentrait plus au règne de Charles VI (1368/1422), comme Pierrefond par exemple.

Effectués en deux campagne, les travaux furent rapides mais inachevés : d'abord un logis à deux corps et deux tours rondes situés le long de la rue actuelle ; puis l'entrée avec le pont-levis et la grosse tour à l'extrémité. Les constructions devant fermer la cour intérieure n'ont jamais été réalisées. Les alignements de fenêtres semblent avoir été ajoutés losque l'importance des fortifications diminua avec les progrès de l'artillerie du XVe siècle.

Les salles sont très intéressantes bien que toutes restaurées au XIXe siècle : cheminées monumentales (encore usitées pendant l'hiver, notamment dans la grande salle), carrelages impressionants, poutres et solives moulurées, polychromies variées. Il faut noter aussi une belle collection de tapisseries, qui nous montre l'art du mille-fleurs aux XVe et XVIe siècles. Elles sont dans un bel état de conservation. Vous aurez assez peu d'occasion de voir du mille-fleurs de cette qualité en Val de Loire.

Dans les combles, on assiste à une reconstitution un peu kitsch du mariage de Charles VIII et d'Anne de Bretagne, qui eut lieu à Langeais en 1491, avec des mannequins, des éclairages et une bande son franchement datée. Cette animation est un peu passée de mode plaît tout de même aux enfants, et donnera des précisions sur cet évènement aux adultes. Regardez le plafond quand il y a assez lumières, les poutres en valent la peine

Vous accédez ensuite aux chemins de ronde. C'est sans doute un des parties les plus impressionnantes de la visite (à mon avis). Vous faîtes presque tout le tour du château, et pouvez regarder notamment les machicoulis, quelques charpentes et bien sûr la vue panoramique de la ville et de la Loire.

Ensuite, n'oubliez pas d'errer dans le jardin, tout à fait charmant, en vous approchant de l'ancien donjon du château édifié au Xe ou XIe siècle (peut-être à partir de 994) par Foulques Nerra (v. "Un peu d'histoire"). Ce serait le premier donjon en pierre bâti pour lui. Placé sur le promontoire qui domine la vallée de la Loire, il était l'élément clé de défense du Comté d'Anjou et s'apparente à la série des donjons du comté : le Grand Pressigny, Montbazon, Montrichard. L'"oppidum" (selon le terme ancien) permettait de prendre l'offensive contre Eudes Ier, comte de Blois, de Tours et de Chartres, dont nous avon déjà parler à propos de Chaumont sur Loire.

La visite de ce site médiéval stratégique est vraiment intéressante. Il y a assez peu de beaux sites de la fin du Moyen Age dans cet état de conservation, notamment dans le Val de Loire, pour se donner la peine d'y faire un saut. Le seul vrai bémol que l'on peut apporter est peut-être le manque d'animation qui peut y régner : pas ou peu de visites guidées, manque de documentations, ou alors vieillissantes (dans les salles).

Pour plus d'infos, cliquez ici. Nouveau site : chateaulangeais.com

Commenter cet article

jean pierre et danielle 23/03/2006 13:03

Les vieilles pierres sont notre histoire donc notre futur !
Nous ne connaissons pas la région de la Loire ! promis nous y passerons en fin de saison !
 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents