Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MONUMENTAL

MONUMENTAL

Actualité du patrimoine. Visites, lectures, expositions, dans des châteaux, des églises. Notre passion du patrimoine à la portée de tous.


Le château de Chaumont (41)

Publié par Nicolas Mémeteau sur 9 Novembre 2006, 00:00am

Catégories : #Val de Loire

C'est un lieu incontournable pour les voyageurs du Val de Loire. D'abord pour sa situation : construit sur un promontoire, à plus de 40 mètres du niveau de la Loire, il offre une vue sur sa terrasse, comme on a peu l'occasion de voir. Le spectacle vaut à lui seul le prix d'un billet. Certain diront qu'à Amboise, la vue n'est pas mal non plus, je rétorquerai qu'à Chaumont, la vue qui s'offre à vous est exclusivement comblée par le fleuve. A Amboise, il y a de la ville partout ! Je préfère la Loire sauvage, c'est une affaire de goût.

 

On arrive au château en traversant un parc à l'anglaise du XIXème siècle, absolument mgnifique, avec de grands arbres, notamment des cèdres du Liban qui ont entre 120 et 180 ans. Et tout à coup apparaissent les tours du châtelet d'entrée du château, c'est toujours un choc ! Au premier abord, on voit une construction médiévale, sorte de forteresse imprenable, mais plus on s'approche, plus on s'aperçoit qu'il est bien plus que ça, avec un décor sculpté fin XVème, mais aussi XVIème très fin.

 

C'est cela le château de Chaumont. Ni médiéval, ni Renaissance, entre les deux. C'est sa grande caractéristique par rapport à tous les autres. Il nous montre comment nous sommes passés des forteresses aux châteaux de plaisance, c'est bien le seul qui vous le montrera avec autant de brio.

 

Le site est occupé depuis les années 980, 990 ap. JC par une construction défensive. C'est en effet le Comte de Blois Eudes Ier qui décide sa construction aux marches de son comté, pour se défendre des vélléités du comte d'Anjou Foulques III Nerra, dit le Noir, personnage batailleur et brutal. Cette première construction est en bois, bien sur, nous n'en avons aucune trace

 

Une construction en pierre viendra la remplacer aux alentours des XIIe, XIIIe siècles, mais nous n'en savons pas grand chose non plus pour la simple raison que cette forteresse va être détruite sur décision du roi Louis XI en 1465, suite à la ligue de bien public (v. rubrique histoire), pour punir la rébellion du seigneur de Chaumont Pierre d'Amboise. Le roi pardonnera et rendra la seignerie trois ans plus tard en 1468, avec l'autorisation de reconstruire le château.

 

Les travaux reprendront dans les mois qui suivent sous la conduite de l'aîné des 17 enfants de Pierre, Charles Ier d'Amboise. Il ne finira pas ce projet puiqu'il décède prématurément en 1481. Cette première phase de travaux est celle qui est purement médiéval : la grosse tour (Tour d'Amboise, un vrai donjon) et l'aile ouest du château, avec chemin de ronde, machicoulis...

 

Son fils, Charles II, prendra le relais mais seulement à partir de 1498 avec l'aide de son oncle Georges d'Amboise, cardinal, "premier ministre" du roi Louis XII et légat des Etats Pontificaux en France. La construction prendra fin vers 1510, année de la mort de Georges. Charles II décèdera lui en 1511 à la bataille de Corregio en Italie.

 

Le château s'endort pendant 40 ans jusqu'à ce que Catherine de Médicis fasse en sorte qu'il tombe dans le domaine royal. Chaumont devient château royal en 1550, mais Catherine n'y viendra que très peu pendant la décade suivante, jusqu'au fameux échange avec Diane de Poitiers.Après la mort d'Henri II en 1559, rue Saint Antoine à Paris pendant une joute, Catherine décide de se "venger" de Diane de Poitiers en l'exilant de la cour et en la contraignant à échanger Chenonceau à Chaumont. Diane ne viendra que très peu elle aussi à Chaumont, préférant se retirer à Anet, ou elle mourra peu de temps après en 1566. Le château porte tout de même la marque de Diane, avec ses emblêmes sur les chemins de ronde du châtelet d'entrée et de le tour Saint-Nicolas.

 

Après sa mort, le château vit une histoire compliquée alternant les familles sans vraiment d'évènements marquants, jusqu'en 1750. A cette date, Jacques Donatien Le Ray l'achète et le modifie, rase l'aile nord du château, le modernise en multipliant les fenêtres pour casser cette image austère que possède encore la château.

 

D'autres modifications suivront jusqu'à l'achat du château par les Broglie en 1875, qui vont complètement le restaurer, l'embellir. Ils vont y ajouter les écuries, qui font parties de la visite et qui sont extraordinaires de luxe et de modernisme pour l'époque (électricité...), tout comme le modernisme des communs du château (cuisine), ouverts en saison. La vie de château de cette famille va durer jusque dans les années 20, mais la princesse de Broglie finira ruinée dans les années 30, et est contrainte de vendre la château à l'Etat en 1938, qui le possède encore aujourd'hui.

 

Au delà de cette histoire compliquée mais passionnante, tout l'intérieur château est meublé de belle façon. Une première partie XIXème, et une seconde partie XVème, XVIème avec de très belles tapisseries tout au long du circuit. La chapelle du château est aussi exceptionnelle, mais ce sont les écuries, en face du château qui doivent attirer votre attention.

 

Ce n'est pas le plus connu des châteaux de la Loire, mais cette étape est réellement étonnante et riche d'enseignements.

 

Tarifs 2006 : 6,50 €, gratuit pour les enfants jusqu'à 18 ans.
15/10/2006 : fermeture du château pour restaurations. Réouverture prévue en Mai 2007.

 

A côté du château (50 m.), si vous avez du temps (et de l'argent, la visite est assez chere, 8,50 €), vous pourrez voir le Festival des Jardins, grand parc de plus de 3 ha. composé de 30 parcelles aménagées par des paysagistes contemporains. La ballade est surprenante souvent amusante. Le festival change de thème chaque année, ouvre le 29 Avril et ferme le 15 octobre. Le thème de 2006 est "Jouer au jardin". En 2007, les jardins se développeront sur le thème du mouvement. Plus d'informations en avril 2007.

 

Pour en savoir plus : domaine-chaumont.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louvre-passion 27/10/2006 21:17

Félicitation pour ce rappel de l'histoire du château de Chaumont qui est admirable de précision et de concision. Plus généralement j'aime bien que l'on situe les choses dans leur perspective historique.Je reviendrais sur ce blog.

sevy 26/10/2006 16:49

c'est un blog bien fait que je m'empresse de mettre en lien.Les photos des chateaux en album sont magnifiques ... quelle belle régionque notre France est bellemerci de nous faire partager ces merveillesà bientôtbisous

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents